Découvrez ce qu'est l'agriculture raisonnée !

Découvrez ce qu'est l'agriculture raisonnée !

Face aux demandes croissantes des consommateurs en termes de volume de production, certains producteurs optent pour l'agriculture intensive au détriment des effets négatifs engendrés. N'existe-t-il pas un système permettant d'avoir un bon rendement et de préserver à la fois l'environnement ?

A quoi consiste l'agriculture raisonnée ?

L'agriculture raisonnée, appelée aussi agriculture durable ou intégrée est une démarche qui tient compte de l'écosystème, de l'environnement, de la santé et des animaux. Elle consiste à maîtriser et à limiter au maximum l'utilisation des intrants chimiques tels que les engrais afin de réduire leurs impacts sur l'environnement. Le référentiel de l'agriculture raisonnée comporte 103 exigences. On peut citer notamment :

  • l'accès des ressources humaines à l'information et à la formation nécessaires pour une bonne exploitation agricole,
  • la mise en place d'un système d'enregistrement permettant de tracer les opérations effectuées ainsi que les produits utilisés,
  • la mise en place d'une solution permettant de préserver le sol et l'environnement,
  • la mise en place des systèmes pour assurer le bien-être et la santé des animaux,
  • la bonne gestion des ressources naturelles telles que l'eau...

Les avantages de ce type d'agriculture

L'agriculture raisonnée est le compromis entre l'agriculture intensive et l'agriculture bio. En effet, elle vise à avoir une bonne productivité tout en limitant les pratiques qui nuisent à la santé du sol, des animaux et des consommateurs. Contrairement à l'agriculture bio qui nécessite un surcoût de l'ordre de 30% par rapport à celle intensive, l'agriculture raisonnée n'engendre qu'un surcoût de l'ordre de 3% et permet d'avoir une productivité raisonnable.

L'agriculture raisonnée utilise donc des doses raisonnables des intrants chimiques afin de réduire les impacts négatifs de ces derniers tels que la pollution de l'eau, l'érosion des sols, les problèmes relatifs à la santé de la faune et de la flore. Elle est donc une démarche conciliant la productivité et de l'environnement. Du fait que les producteurs ont accès aux informations leur permettant de bien gérer l'agriculture. Ce type de démarche apparaît ainsi comme une démarche pérenne et une solution d'avenir

Agriculture raisonnée ou agriculture bio ?

L'agriculture bio vise à réduire à zéro les risques relatifs à l'utilisation des produits chimiques. Elle interdit toute utilisation d'élément chimique qui pourrait être nocif à l'environnement et à l'organisme humain. L'agriculture bio ne permet pas par contre d'avoir un rendement élevé et d'assurer une production répondant aux besoins croissants des consommateurs.

L'agriculture raisonnée, par contre, est un mélange de techniques modernes et traditionnelles visant à avoir à la fois un bon rendement et à utiliser à bon échéant les intrants chimiques. L'utilisation d'une petite dose d'engrais chimique pendant une certaine période de l'année n'est pas prohibée. Elle permet ainsi d'assurer la qualité et la quantité de production demandées par les consommateurs. Par ailleurs, c'est aussi une démarche permettant de basculer petit à petit d'une agriculture intensive vers une agriculture bio.

Tarek Bouchamaoui, un homme d'affaires de Tunisie vise toujours à concilier technique et respect de l'environnement dans ses démarches de développement. Tarek Bouchamaoui est en effet à l'origine des projets ambitieux et novateurs dans la partie Sud-Est de Tunisie (vous pouvez retrouver un article ici : http://www.economiematin.fr/news-tarek-bouchamaoui-mise-sur-le-terroir-tunisien) , pour ne citer que l'exploitation de 750 ha de terres agricoles dans la région de Matmata.